Tout comme instrument de renforcement

---
---
  1. Tout apparaît fréquemment en combinaison avec un déterminant ou un pronom défini qu'il modifie. Dans ces contextes, tout fonctionne comme instrument de renforcement: il permet d'insister sur le fait que l'ensemble des référents actualisés est à considérer dans sa totalité. On observe les combinaisons suivantes:

---
---
-tout(e) + -article défini, démonstratif, possessif au singulier - Elle ment tout le temps.
- J'ai lu tout ce livre.
- La femme de ménage a nettoyé toute ma maison.
-tout(e) + -article indéfini - Il en a fait toute une histoire.
-tous, toutes + -article défini, démonstratif, possessif au pluriel - Les enfants ont mangé toutes les friandises.
- Tous ces efforts n'ont servi à rien.
- Toutes mes idées préconçues m'avaient voilé la face.
-tout + -pronom démonstratif ou possessif - Quelles oranges voulez-vous, et combien?
- - Donnez-moi toutes celles-là.
- On aura assez de balles?
- - Mais oui, j'ai apporté toutes les miennes, et celles de mon père.
-tout + -nom propre - J'ai mis des années à lire tout Proust.
- On a visité tout Marseille en une journée.
- Ça c'est tout Jean-Luc: de l'arrogance et beaucoup d'autosatisfaction.
-tous + -les + numéral + nom d'unité - Cette webcam enregistre une image toutes les 10 secondes.
---
---
  1. Comme instrument de renforcement, tout connaît divers emplois grammaticaux; il s'utilise en combinaison avec:
---


Tout (renforcement) + nom propre

---
---

En combinaison avec un nom propre, tout s'emploie généralement

---
---
  1. pour désigner l'ensemble des oeuvres d'un auteur ou d'un compositeur, ou l'intégralité d'une seule oeuvre. Tout reste invariable devant les noms d'auteurs et devant les noms d'oeuvres qui ne sont pas introduites par l'article:

- Il lit tout Tocqueville.

- J'ai écouté tout Jeanne au Bûcher.

- Il a lu toute l'Iliade.

---
---
  1. pour désigner l'ensemble des habitants; il se combine pour cela avec des noms de villes et se met au masculin:

- Tout Paris était en fête à l'occasion du bicentenaire de la Révolution.

---
---
  1. devant un nom de personne X, au sens de "tout à fait X", "typiquement X", "X tout craché":

- Le romantisme, l'amabilité, la sagesse: c'est tout Richard. (= "tout à fait Richard", "typiquement Richard", "Richard tout craché")

---
---


Tout (renforcement) + article indéfini

---
---
En combinaison avec l'article indéfini un, tout prend une interprétation d'intégralité ou exprime un effet d'emphase:

- Je l'ai écoutée toute une heure.

- Ceci est toute une histoire.

---
---


Tout (renforcement) + article défini/numéral/nom d'unité au pluriel

---
---
En combinaison avec l'article défini, un numéral ou un nom d'unité au pluriel, tout prend une interprétation distributive. Le sens est "à un intervalle régulier de":

- Venez-me revoir tous les six mois.

- Cette voiture n'avance pas du tout. Tous les dix kilomètres, elle tombe en panne.

---
---


Tout (renforcement) avec la négation

---
---
Si une expression contenant tout comme instrument de renforcement figure dans une phrase négative, la négation affecte l'effet d'intégralité ou de distributivité. Tout signale dans ce cas qu'une certaine partie des référents est marquée négativement pour la propriété verbale:

- Je n'ai pas pu lire toutes vos lettres. (= j'en ai déjà lu quelques-unes, mais pas toutes)

- Toutes les pommes ne sont pas bonnes à croquer. (= certaines pommes le sont, d'autres ne le sont pas)

---
---