Le conditionnel passé: le plan de l'existence

Au plan de l'existence, le conditionnel passé

Le conditionnel passé décrit un monde coupé de l'actualité dans lequel est posée une hypothèse. Cette hypothèse, qui n'est pas pertinente, se rapporte nécessairement à un fait du passé et est considérée comme contraire à la réalité. Elle acquiert  le statut d'une irréalité et se formule de deux manières différentes:


L'hypothèse non pertinente dans la structure classique

L'hypothèse non pertinente se formule normalement à l'aide de la structure classique introduite par si. On retrouve dans ce cas le schéma suivant:                                                                      

Si Plus-que-parfait // Conditionnel passé
           - Si j'avais eu le temps, je serais venu te rendre visite.

L'hypothèse irréelle peut aussi être marquée à l'aide d'un complément circonstanciel. Certaines formules comme on aurait dit, on aurait cru, qui signalent une apparence, permettent également d'indiquer une irréalité.

  - A une autre époque, j'aurais été ministre.
 
- Un homme entra, on aurait dit un spectre.


L'hypothèse non pertinente dans les formules sans subordonnant

L'hypothèse irréelle peut aussi être exprimée à l'aide de formules sans subordonnant. Il s'agit de la combinaison de deux phrases juxtaposées contenant chacune un conditionnel passé: dans ce cas, le conditionnel passé marque aussi bien l'hypothèse que la conséquence.                            

           - Tu m'aurais dit cela auparavant, je l'aurais tué.


exemples  exercices   notions-clés   page précédente      page suivante