Observations contrastives F-NL

---
---


Pronominal dans une langue, non-pronominal dans l'autre

---
  1. Certains verbes sont pronominaux en français mais ne le sont pas en néerlandais:
---
Ils s'en vont. Ze gaan weg.
Ils se réveillent. Ze worden wakker.
Ils s'attendent à un beau spectacle. Ze verwachten een mooi spektakel.
Ils s'évanouissent à la vue de sang. Ze vallen flauw bij het zien van bloed.
---
---
  1. L'inverse se rencontre également:
---
Ze realiseert zich dat ze verloren heeft. Elle réalise qu'elle a perdu.
Ze schaamt zich. Elle a honte.
Ze verslikt zich. Elle avale de travers.
---


Traduction de elkaar

---
Parfois il est impossible de rendre l'élément elkaar à l'aide d'un pronom réciproque en français:
---
Ze rekenen op elkaar. Ils comptent l'un sur l'autre.
Ze vertrouwen elkaar. Ils ont confiance l'un dans l'autre.
Ze vliegen in elkaars armen. Ils se jettent dans les bras l'un de l'autre.
---

Dans ces cas, les éléments l'un... l'autre sont indispensables, contrairement à leur emploi facultatif dans la construction réciproque (ils se voient (l'un l'autre)).

---


Formes spécifiques

---
Il existe un certain nombre de constructions spécifiquement pronominales en français:
---
Elle se fait attaquer/agresser. Ze wordt aangevallen.
Elle s'est fait voler. Ze is bestolen.
Elle s'est laissé dire qu'elle avait bien travaillé. Er werd haar gezegd dat ze goed gewerkt had.
---
---

exemples  exercices  notions-clés  page précédente  page suivante